Rencontres et Racines sous le signe de la solidarité

Cette année encore, le festival Rencontres & Racines va promouvoir à Audincourt une scène musicale pleine de diversité, mais aussi mettre en avant une belle vitrine humanitaire.

A travers son village aux couleurs du monde, l’évènement présentera durant tout le week-end plus de 80 associations. Totalement indépendantes de l’organisation du festival, ces structures mettent en valeur sur leurs stands différentes actions. Un travail tout ce qu’il y a de plus sérieux, illustré parfois de manière ludique. Les associations proposent aussi de découvrir les spécialités culinaires et l’artisanat des pays qu’elles représentent. Des expositions sont également mises en place. Les pays les plus représentés sont ceux d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du sud.

L’idée à l’origine de Rencontres & Racines était de monter un festival culturel qui permettrait aussi de faire connaître les différentes cultures ethniques gravitant dans le Pays de Montbéliard. C’est ce qu’explique Jean-Luc Morin, programmateur du festival. Cela passait en premier lieu par la gastronomie. Le festival a intégré de plus en plus, au fil du temps, l’animation et l’artisanat. Aujourd’hui, les organisateurs exigent des associations candidates qu’elles aient une vocation caritative. Chaque demande est examinée avec soin, explique Jean-Luc Morin. Leur présence occasionne en effet pour chacune 3 000 euros en moyenne de subvention, ce qui représente souvent la seule aide financière perçue dans l’année.

Stephen Marley se produira dimanche au festival Rencontres et Racines

Stephen Marley se produira dimanche au festival Rencontres et Racines

Le programmateur de Rencontres et Racines exprime sa satisfaction en constatant que « les associations jouent bien le jeu ». En amont, la négociation des artistes pour les concerts se déroule fin octobre, début novembre. C’est durant le mois de février que les candidatures des associations sont étudiées – rapports d’activités, budgets, projets… -.

Si certaines éditions peuvent mettre un accent particulier sur une grande catastrophe survenue dans l’année écoulée, comme le séisme à Haïti il y a deux ans, le festival ne souhaite pas faire des déclinaisons ou des thématiques lors de la suivante. L’intervention s’établit sur des problèmes d’actualités et de société. Le public peut quant à lui être sollicité pour du parrainage d’enfants, faire des dons pour une cause particulière. Afin d’ éviter un déséquilibre, « on évite de faire venir les mêmes sujets avec plusieurs fois un même pays », souligne Jean-Luc Morin.

Durant le festival, se créent naturellement des liens. Il arrive que plusieurs associations communiquent ensemble, et que ces dernières « se retrouvent également sur d’autres lieux ultérieurement ». Il peut donc se créer une synergie facilitée par Rencontres et Racines.

- Frédéric Dassonville -

Rencontre avec l’association SolEnCa, qui sera présente ce week-end à Audincourt lors du festival Rencontres et Racines

Festival Rencontres et Racines, site Japy, Audincourt, 23 et 24 juin 2012
http://rencontres-et-racines.audincourt.com

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pas encore de commentaires

Répondre